Attentats à Paris: L'indemnisation des victimes pourrait s'élever à 300 millions d'euros

TERRORISME Christiane Taubira explique « qu’un des défauts du dispositif déclenché après les attentats de janvier était de fragmenter le suivi des victimes »...

— 

Christiane Taubira au palais de Justice de Paris le 11 décembre 2015.
Christiane Taubira au palais de Justice de Paris le 11 décembre 2015. — WITT/ SIPA PRESS/SIPA

Retourner à l’article