Le Danemark inflexible face aux réfugiés, malgré l'émoi de l'opinion

— 

La police danoise contrôle un train où voyagent des migrants, principalement venus de Syrie et d'Irak, dans la gare de Rodby au sud du Danemark, le 9 septembre 2015
La police danoise contrôle un train où voyagent des migrants, principalement venus de Syrie et d'Irak, dans la gare de Rodby au sud du Danemark, le 9 septembre 2015 — JENS NOERGAARD LARSEN SCANPIX DENMARK

Retourner à l’article