Près d'Arcachon, une start-up relance la tradition du cuir de poisson

— 

Marielle Philip, à la tête de la start-up Femer, travaille une peau de poisson dans son atelier à La Teste-de-Buch, en Gironde, le 7 juillet 2015
Marielle Philip, à la tête de la start-up Femer, travaille une peau de poisson dans son atelier à La Teste-de-Buch, en Gironde, le 7 juillet 2015 — NICOLAS TUCAT AFP

Retourner à l’article