Privatisations: les créanciers de la Grèce ont-ils les yeux plus gros que le ventre?

— 

Vue du terminal cargo, le 13 juillet 2015, du port du Pirée, près d'Athènes, dont la privatisation est envisagée
Vue du terminal cargo, le 13 juillet 2015, du port du Pirée, près d'Athènes, dont la privatisation est envisagée — ANDREAS SOLARO AFP

Retourner à l’article