Le cerveau présumé de l'attentat de la rue des Rosiers interpellé en Jordanie

ENQUETE Zouhair Mouhamad Hassan Khalid al-Abassi, alias «Amjad Atta», soupçonné d'avoir supervisé l'attaque en 1982 a été libéré sous caution avec interdiction de voyager...

— 

Des badauds le 11 août 1982 devant le restaurant Jo Goldenberg de la rue des Rosiers à Paris, pris pour cible d'un attentat deux jours plus tôt qui a fait six morts et 22 blessés
Des badauds le 11 août 1982 devant le restaurant Jo Goldenberg de la rue des Rosiers à Paris, pris pour cible d'un attentat deux jours plus tôt qui a fait six morts et 22 blessés — Joel Robine AFP

Retourner à l’article