Marseille: Quatre hommes soupçonnés de racket devant le juge

FAITS DIVERS Ils auraient imposé des embauches à des entreprises sur le chantier de la L2...

— 
La maison de l'emploi de la rocade L2 (photo d'illustration).
La maison de l'emploi de la rocade L2 (photo d'illustration). — Mickaël Penverne / 20 Minutes

Retourner à l’article