Hollande en visite surprise chez les ex-Fralib, donne des signes à la gauche

— 

Le chef de l'Etat François hollande (c) écoute le 4 juin 2015 deux employés de la nouvelle société coopérative ouvrière provençale de thés et infusions, la Scop-Ti, ex-Fralib
Le chef de l'Etat François hollande (c) écoute le 4 juin 2015 deux employés de la nouvelle société coopérative ouvrière provençale de thés et infusions, la Scop-Ti, ex-Fralib — PHILIPPE LAURENSON POOL

Retourner à l’article