Russie-Estonie, histoire d’une cyber-guerre

— 
Soixante-quatorze personnes ont été blessées et quelque 600 manifestants ont été interpellés dans la nuit de vendredi à samedi lors de nouveaux affrontements entre la police et les opposants au déplacement d'un monument soviétique à Tallinn.
Soixante-quatorze personnes ont été blessées et quelque 600 manifestants ont été interpellés dans la nuit de vendredi à samedi lors de nouveaux affrontements entre la police et les opposants au déplacement d'un monument soviétique à Tallinn. — Maxim Marmur AFP

Retourner à l’article