Strasbourg: La partie civile annonce des témoignages accablants contre le chirurgien, mardi

JUSTICE Plus de six ans après le décès à l'hôpital d'un adolescent, emporté par une fracture de la rate après deux jours d'agonie, le chirurgien qui l'avait pris en charge s'est défendu lundi, à la barre du tribunal de Strasbourg, de toute faute ou manquement...

— 

Le docteur Raphaël Moog –et son avocat Bernard Alexandre– est accusé d'homicide involontaire après le décès de Maxime Walter, 15 ans, le 30 mars 2015, au tribunal de Strasbourg.
Le docteur Raphaël Moog –et son avocat Bernard Alexandre– est accusé d'homicide involontaire après le décès de Maxime Walter, 15 ans, le 30 mars 2015, au tribunal de Strasbourg. — G. Varela \ 20 Minutes

Retourner à l’article