L’UMP réclamerait 28 millions d’euros à Bygmalion

POLITIQUE Selon le site internet de «L’Express», le parti de Nicolas Sarkozy aurait décidé d’ajouter son nom à la liste des créanciers de l’entreprise de communication…

— 

Illustration: Le siège de l'UMP à Paris, le 19 mars 2013.
Illustration: Le siège de l'UMP à Paris, le 19 mars 2013. — WITT/SIPA

Retourner à l’article