Affaire Christophe Morat: La pénalisation de la contamination par le VIH en question

JUSTICE Christophe Morat est accusé d'avoir transmis sciemment le virus du Sida à des partenaires...

— 


FRANCE, Colmar : Christophe Morat, le 4 janvier 2005, lors de sa première condamnation.
FRANCE, Colmar : Christophe Morat, le 4 janvier 2005, lors de sa première condamnation. — FREDERICK FLORIN / AFP

Retourner à l’article