Suicide d'un salarié sur le site de Renault au Plessis-Robinson

DECES Les raisons de son geste sont pour l’heure inconnues. Il s’agit du premier suicide sur ce site tertiaire où travaillent 2.000 personnes…

— 

Les raisons du suicide, qui s’est produit lors d’une pause de l’employé, restent à déterminer.
Les raisons du suicide, qui s’est produit lors d’une pause de l’employé, restent à déterminer. — Infographie IDE

Retourner à l’article