Mélenchon aspire à prendre du recul et parle «d'échec» du Front de gauche

— 

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de Gauche, en mai 2014 à Toulouse lors de la campagne des élections européennes
Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de Gauche, en mai 2014 à Toulouse lors de la campagne des élections européennes — Eric Cabanis AFP

Retourner à l’article