La France furieuse contre l'Icann, le régulateur mondial d’Internet

WEB Cette colère provient de l'absence d'accord au sein des instances de l'Icann pour suspendre l'attribution des noms de domaine en .vin et .wine…

— 

Le logo de l'Icann, lors d'une conférence à Londres, en 2012.
Le logo de l'Icann, lors d'une conférence à Londres, en 2012. — Tim Hales/AP/SIPA

Retourner à l’article