Procès Bonnemaison: L'urgentiste reconnaît la souffrance des proches

JUSTICE L'urgentiste, jugé jusqu'au 27 juin, encourt la réclusion criminelle à perpétuité...

— 

L'ancien urgentiste Nicolas Bonnemaison (c) arrive au tribunal de Pau le 12 juin 2014
L'ancien urgentiste Nicolas Bonnemaison (c) arrive au tribunal de Pau le 12 juin 2014 — Gaizka Iroz AFP

Retourner à l’article