Des syndicats demandent la grâce de Bové

Elles en font une question de principe. Huit organisations syndicales (CGT, FSU, Unsa, G-10 Solidaires, Unef, Coordination rurale, Modef, Confédération paysanne) ont écrit à Jacques Chirac pour lui demander la grâce de José Bové. En attente de la décisi

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

Il n’y a aucun commentaire pour cet article.

Retourner à l’article