Une du « Dauphiné Libéré»: «Le plus mauvais des scénarios pour un quotidien papier»

—