En cas de guerre économique avec la Russie, il y aurait surtout des perdants

— 

Le président russe Vladmir Poutine dans sa résidence de Novo-Ogaryovo, près de Moscou, le 5 mars 2014
Le président russe Vladmir Poutine dans sa résidence de Novo-Ogaryovo, près de Moscou, le 5 mars 2014 — Yuri Kadobnov AFP

Retourner à l’article