Un opéra à New York, sur un scandale de viol collectif au Pakistan

— 

L'opéra est souvent considéré comme un plaisir réservé aux élites en tenue de soirée, mais une nouvelle production présentée en première mondiale à New York fait mentir cette réputation: elle est inspirée d'un viol collectif au Pakistan qui avait défrayé la chronique.
L'opéra est souvent considéré comme un plaisir réservé aux élites en tenue de soirée, mais une nouvelle production présentée en première mondiale à New York fait mentir cette réputation: elle est inspirée d'un viol collectif au Pakistan qui avait défrayé la chronique. — AFPTV

Retourner à l’article