Jean-Vincent Placé doit régler environ 18.000 euros de PV en souffrance

POLITIQUE Le sénateur EELV de l'Essonne affirme avoir réglé «le capital» des amendes dès août 2010 et avoir demandé une «négociation sur les pénalités», mais être sans nouvelles depuis «du service automatisé de Rennes» avec lequel il avait eu ces échanges...

—