En Espagne, la crainte de perdre son emploi fait fondre les salaires

— 

Face à un chômage touchant un actif sur quatre en Espagne, ceux qui travaillent ne sont pas épargnés et doivent accepter des salaires toujours plus bas, un processus synonyme de gain de compétitivité mais douloureux socialement.
Face à un chômage touchant un actif sur quatre en Espagne, ceux qui travaillent ne sont pas épargnés et doivent accepter des salaires toujours plus bas, un processus synonyme de gain de compétitivité mais douloureux socialement. — AFP

Retourner à l’article