Procès UIMM: Deux ans avec sursis et 250.000 euros d'amende requis contre Gautier-Sauvagnac

JUSTICE Dix prévenus sont soupçonnés d'abus de bien social, travail dissimulé, destruction de documents comptables, recel, ou de complicité...

— 

L'ancien président de l'UIMM, Denis Gautier-Sauvagnac, quitte le tribunal le 7 octobre 2013 à Paris.
L'ancien président de l'UIMM, Denis Gautier-Sauvagnac, quitte le tribunal le 7 octobre 2013 à Paris. — ERIC FEFERBERG / AFP

Retourner à l’article