Leonarda «supplie» la France d'accepter le retour de sa famille

— 

Leonarda Dibrani, à Mitrovica (Kosovo).
Leonarda Dibrani, à Mitrovica (Kosovo). — Armend Nimani / AFP

Retourner à l’article