Le 3e procès de Jean-Louis Muller s'est ouvert à Nancy

— 

Le parquet a requis jeudi 20 ans de réclusion criminelle à l'encontre du docteur Jean-Louis Muller, l'accusant d'avoir maquillé en suicide le meurtre de sa femme en 1999, lors de son troisième procès d'assises, à Nancy.
Le parquet a requis jeudi 20 ans de réclusion criminelle à l'encontre du docteur Jean-Louis Muller, l'accusant d'avoir maquillé en suicide le meurtre de sa femme en 1999, lors de son troisième procès d'assises, à Nancy. — Jean-Christophe Verhaegen AFP

Retourner à l’article