Un mannequin de 18 ans meurt d'anorexie à Sao Paulo

— 

Chez Sonia Rykiel, la maille règne en maître, se déclinant en robes noires, en pantalons, en salopettes, en sacs, mais aussi en grands bérets mous et en fleurs.
Chez Sonia Rykiel, la maille règne en maître, se déclinant en robes noires, en pantalons, en salopettes, en sacs, mais aussi en grands bérets mous et en fleurs. — Pierre Verdy AFP

Retourner à l’article