L'hôtellerie reste aux 39 heures, grâce à l'Etat

— 

Patronat et syndicats des hôtels, cafés, restaurants devraient rechercher, lors d'une réunion le 25 août, un accord destiné à éviter que le Conseil d'Etat oblige les employeurs à rembourser rétroactivement 18 mois d'heures supplémentaires aux 800.000 salariés du secteur.
Patronat et syndicats des hôtels, cafés, restaurants devraient rechercher, lors d'une réunion le 25 août, un accord destiné à éviter que le Conseil d'Etat oblige les employeurs à rembourser rétroactivement 18 mois d'heures supplémentaires aux 800.000 salariés du secteur. — Pascal Pavani AFP/Archives

Retourner à l’article