Espèces fragiles

— 

Le mandarin et son copain carolin tout aussi coloré, deux canards d'ornements par excellence, devront céder la vedette à des chèvres-naines, des moutons et des cochons d'Inde qui n'étaient jamais allés au salon.
Le mandarin et son copain carolin tout aussi coloré, deux canards d'ornements par excellence, devront céder la vedette à des chèvres-naines, des moutons et des cochons d'Inde qui n'étaient jamais allés au salon. — Robert François AFP

Retourner à l’article