Evasion de Redoine Faïd: «En cavale, il faut être capable d’abandonner sa famille»

— 

Photo prise le 2 octobre 1987 à Paris d'André Ségura, condamné à perpétuité pour une série de hold-up.
Photo prise le 2 octobre 1987 à Paris d'André Ségura, condamné à perpétuité pour une série de hold-up. — AFP

Retourner à l’article