Retour sur l'affaire Seznec

— 

La Cour de révision examinera le 5 octobre prochain le dossier Guillaume Seznec qui reste plus de 80 ans après sa condamnation aux travaux forcés l'une des plus grandes énigmes criminelles du 20e siècle, a-t-on appris jeudi auprès de la Cour de cassation.
La Cour de révision examinera le 5 octobre prochain le dossier Guillaume Seznec qui reste plus de 80 ans après sa condamnation aux travaux forcés l'une des plus grandes énigmes criminelles du 20e siècle, a-t-on appris jeudi auprès de la Cour de cassation. — AFP/Archives

Retourner à l’article