François Hollande confirme la mort «certaine» du chef islamiste Abou Zeïd au Mali

— 

Le président français François Hollande a confirmé samedi "de manière certaine" la mort d'un des principaux chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), l'Algérien Abdelhamid Abou Zeïd, tué fin février par l'armée française dans le massif des Ifoghas dans le nord du Mali.
Le président français François Hollande a confirmé samedi "de manière certaine" la mort d'un des principaux chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), l'Algérien Abdelhamid Abou Zeïd, tué fin février par l'armée française dans le massif des Ifoghas dans le nord du Mali. — Sahara Media

Retourner à l’article