Thème N°2 : L'éducation

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Lecteur 20 Minutes

    enseignante poussée à la démission par sa hiérarchie pour oser lever un tabou sur le véritable état de délabrement du système éducatif: on fabrique des bacheliers illettrés à dessein (épais dossier à l\'appui)
    aucun média n\'a le courage de se pencher sur ce que j\'ai à révéler;aucun politique ne m\'a répondu;il s\'agit donc bien d\'un sujet à étouffer!

  • Lecteur 20 Minutes

    Il faut allez plus loin !

    Voir notre site www.efute.org

    A l'école, on apprend à lire, à écrire et à compter mais pas à être. Nous proposons de dispenser des cours de théatre obligatoire, avec la même valeur que les maths et le français à tous, du CP au BAC, toutes filières !
    De plus, afin de développer l'esprit critique, la lucidité et la responsabilité, avec l'amour de la sagesse ; initiation à la philosophie dès la 6 ièm jusqu'au BAC.
    Avec ça nous aurons des générations à venir qui auront confiance en eux, ce qui est la seule manière de permettre à chacun de trouver sa place dans le monde qui vient, quel que soit son niveau d'étude supérieur.

  • Lecteur 20 Minutes

    Proposition pour en finir avec le socialogaullisme :
    La dissolution du Ministère de l’Éducation nationale et la dévolution de l’ensemble des attributions et responsabilités de « l’Instruction publique » à la « cour sénatoriale des régions » impliquent,
    ? d’une part, le licenciement de l’ensemble des professeurs et de l’ensemble de leur encadrement, « assis » (fonctionnaires du Ministère) et « debout » (inspection générale et inspections),
    ? d’autre part, la régionalisation et/ou la départementalisation de l’instruction publique sous l’autorité et le contrôle de ladite cour sénatoriale des régions,
    ? enfin, la participation démocratique et le libre choix des parents s’agissant des crèches, maternelles, écoles, collèges et lycées, et des étudiants s’agissant des universités.

    La suite sur le site : enfiniraveclesocialogaullisme.com

  • Lecteur 20 Minutes

    j'ai 28 ans aujourd'hui....j'ai connu le coin,les punitions pour chucotage,le tirage d'oreilles à l'ecole primaire...j'ai été 4 ans dans un internat au collège...j'ai été au lycée puis à l'université..je pense donc avoir de l'experience à ce sujet.Or quand j'ecoute les politiques débattrent sur la methode dite "styllabique"(je ne sais comment ca s'ecrit)...je me dit qu'ils sont à coté de la plaque!!...la question à se poser ce serait selon moi: "que s'est il passé en 20 ans pour que l'on passe d'un respect des parents sur les choix du corps enseignants à des parents qui attaquent les professeurs pour une fessée voire les agresser directement"...aujourd'hui les enfants ils sont plus distraits voire n'en ont rien à faire car les parents actuellement ont discrédités aux yeux de leurs enfants l'autorité qu'exercait l'ecole!..on a fait disparaitre l'autorité pour un social à l'americaine qui vise à attaquer ,par le biais des avocats, les enseignants!...une solution: redonner l'autorité et le pouvoir des decisions au corps enseignants!...on a fait rentrer aux conseils des representants des parents qui n'ont rien à dire sur de nombreuses decisions.....

  • Lecteur 20 Minutes

    Bin, a voare lé comantère de bocou de vau laicteur y sanble ki ya pa mâle d'ânes alfa bêtes en frense. Va y avoar du boulo pour les ducations

  • Lecteur 20 Minutes

    mes parents pour mon education n' ont utilisée qu' une seul methode et qui a tres bien réussis et que j' aplique moi meme cela consiste sans parti pris ni violence a la discution a 3 le père la mère et le fiston ce qui se passe trés bien et comme sanction si il y a faute grave c' est la supression d' un objet auquel il tienne le plus voila

  • Lecteur 20 Minutes

    oh mais vive les machos!!lol pervèrs

  • Lecteur 20 Minutes

    OK Lisbeth. Mais vois plus bas le post de Patrick : je pense qu'il a l'air plus de dire que "de faire" mais vois-tu ?? Bonne journée.

  • Lecteur 20 Minutes

    Ok, excuse-moi alors.

  • Lecteur 20 Minutes

    J'avais compris, les filles !!! J'indiquais juste ma pensée, en plus d'approuver ton post... Dur dur...

  • Lecteur 20 Minutes

    Oui, c'était une image que je donnais. Nadine a compris ce que je voulais dire et à elle-même donné une image que je comprends aussi. Une fille étant en mini-jupe va se faire plus facilement "accosté" qu'une fille étant en pantalon. C'est provoquant et nous savons très bien comment sont les adolescents de nos jours. Quoiqu'il en soit, un uniforme serai la bienvenue.

  • Lecteur 20 Minutes

    Oui une mini jupe c'est bien mais sans culotte c'est mieux

  • Lecteur 20 Minutes

    L'uniforme masque les inégalités;il ne les supprime pas.Cache-misére ou cache-richesse, ce jeu de cache-cache une fois la scolarité terminée ne fera que rendre encore plus criantes les réalités sociales non visibles l'espace d'une scolarité ,à durée variable selon le milieu dont l'on est issu.La scolarité ne peut être une réussite que si elle débouche sur la possibilité d'une vie autonome lié à un emploi permettant financiérement d'assumer son autonomie et de pouvoir concrétiser ses projets.Le manque d'avenir rend le présent stérile.Ne pas pouvoir se projeter,c'est être condamné à faire du sur place et à vivre au jour le jour avec toutes les dérives que celà amener.

  • Lecteur 20 Minutes

    Nadine à Lisbeth : en lisant le post de Sandrine, j'ai eu l'impression qu'elle donnait "une image" comme on dit. Mais bon, c'est plus à elle de répondre. Moi également je donnais "une image" en disant que "cela y contribuait largement", on a déjà vu le cas largement, et non seulement pas pas rapport à la seule mini-jupe.

  • Lecteur 20 Minutes

    Je suis d'accord avec le post de Sandrine, mais je n'adhère pas avec le sous-entendu "mini-jupe = appel au viol".

  • Lecteur 20 Minutes

    D'ailleurs je voudrais bien voir la tête des parents si les dirigeants d'établissements scolaires apposaient à l'entrée de l'école une grande pancarte sur laquelle figurerait : "tenue correcte exigée".........

  • Lecteur 20 Minutes

    à lisbeth : mettre une mini-jupe ne démontre pas une envie de se faire violer, mais y contribue largement : je soutiens donc l'avis de Sandrine. Il y a d'autres endroits que les écoles pour s'habiller ainsi !

  • Lecteur 20 Minutes

    Sauf que mettre une mini-jupe ne démontre pas une envie de se faire violer...

  • Lecteur 20 Minutes

    ces politicards ont besoin de sondages pour savoir ce qui se passent dans ce pays!!! faudrait qu'ils se risquent à trainer dans nos ecoles assez longtemps pour ce faire une idée au lieu de faire joli devant les caméras quand est arrivé un accident!! ils font du "social" où il faut de la discipline et matraquent par de la bonne repression là où il faut plutot du social!!..ils sont deconnectés...ils se battent entre eux pour savoir qui a raison et qui a tort mais ce sont tous les memes!...sans caméra ils viendront jamais incognito voir comment ce pays marche!!...depuis des années il faut remettre la discipline dans les ecoles! avant on insulter un prof...un coup de baguette,un mot du proviseur et une claque à la maison...maintenant,les parents portent plainte si le prof ose menacer l'élève qui l'a insulter!!j'ai 28 ans(pas 40 ni 60)...faut pas etre doué pour comprendre ça!! ca tombe du ciel maintenant!!leur cerveau s'ouvre ! alléluia

  • Lecteur 20 Minutes

    Entièrement d'accord avec Sandrine.

  • Lecteur 20 Minutes

    J'ai mon avis sur l'uniforme ! Je suis POUR ! Ca poserai moins de problèmes pour les élèves, ils n'auront pas peur de se montrer parce qu'ils n'ont pas de vêtement à la mode ou non. Ou encore montrer leur style, il y aurai moins de critiques pour les gens qui s'habillent en noir "gothique" et pour les gens qui aiment la couleur et le montre. Il y aurait moins de violence, genre les filles qui se font violé parce qu'elles viennent en mini-jupe et autres vêtements provoquant.
    En clair, l'uniforme serai beaucoup mieux pour tous !

  • Lecteur 20 Minutes

    @ZMAN, superbe cette remarque, ca fais avancer le débat a coup sur !!! Pourquoi quand on dit le mot fonctionnaire, il y a toujours les meme personnes qui arrivent et qui crient, a bas les fonctionnaires ? Vous pensez serieusement que l'avenir est au tout privé? Vous pensez que la vie serais bien meilleure sans fonctionnaire en france? Qu'il n'y aurait plus aucun probleme de budget en France si on supprime tous les fonctionnaires? Serieusement si vous pensez ca, je n'aurais qu'une chose a vous dire, degagez aux etats unis pendant 1 an et revenez me dire ce que vous en pensez, on verra ensuite ce que vous pensez de notre systeme.

  • Lecteur 20 Minutes

    J'ai vu des mots tendres, j'ai vu des mots d'excuses, j'ai vu des gros mots, J'ai vu des mots à prendre, des mots qui accusent, et même des mots en trop, J'ai vu des mots passants, j'ai vu des mots vexants, j'ai vu des mots tranchants Comme un pieu, j'ai vu des mots qui mobilisent, des mots sans mobiles Et même des mots creux, j'ai vu des mots Ahmed, j'ai vu des mots Reset J'ai surtout vu que j'avais fait ce voyage pour rien. J'ai vu de mauvais mots J'ai vu de bons moments et que finalement la source n'était pas si loin Cette histoire, c'est la tienne, c'est la mienne, elle est bien réelle C'est l'histoire d'une engage universelle, faîte qu'elle soit éternelle Je sais pas pour toi Grand Corps Malade mais notre fin de texte me semble un peu trop solennelle C'est vrai Ruda mais l'important c'est p'têt juste qu'elle soit belle Ca leur paraîtra peut-être bête, encore plus con que deux poètes, Mais j'ai encore envie de le dire, que vive la parole libre En tout ce qu'est net, c'est que cette histoire vie dans toutes nos têtes Et qu'on continuera à la vivre, jusqu'aux toutes dernières pages de notre propre livre. Bon voyage, que le meilleur gagne…

  • Lecteur 20 Minutes

    Dès que l'on parle de "discipline", les adeptes de la pensée unique poussent des cris d'horreur. L'autodiscipline serait donc une qualité si répandue ? Faire respecter les règles de fonctionnent de notre société démoncratique ne sert à rien? Vraiement j'essaye de faire un effort et de me fondre dans cette "pensée unique => tout en autodiscipline" : je n'y arrive pas ...A l'aide !

  • Lecteur 20 Minutes

    Allez soyons clair, le baton "nécessaire" ne vise qu' une catégorie d'éléves dans certains lieux appelés pudiquement "zone sensible" pour éviter dite tout simplement la zone.Alors d'accord pour l'uniforme,mais dans toutes les écoles publiques et privées de France,un uniforme identique pour ne pas porter sur soi le logo bonne ou mauvaise école, ou que l'uniforme ne devienne un signe de ralliement comme pour les gangs.Dire que l'EN est la cause d'un échec scolaire nationale, c'est une fois plus réduire la France à une toute petite partie de la banlieue, et de plus la France n'est pas qu'une banlieue.A vous entendre tous les profs,tous les parents sont de sombres imbéciles démissionnaires de tout...sauf vous bien évidemment.Si tel était le cas ,alors où allez vous d'un coup de baguette magique trouver des parents exemplaires et remplacer l'ensemble du corps enseignant, si tel était le cas pourquoi continuez-vous à envoyer vos enfants à l'école avec d'autres enfants dont les parents bien évidemmnent sont des parents qui ne se préoccupent pas de l'éducation de leurs enfants.Si le fait de porter un uniforme permet de mieux étudier et de trouver un emploi alors OK....mais juqu'à preuve du contraire le seul endroit où l'uniforme crée un emploi,c'est l'armée

  • Lecteur 20 Minutes

    Ce qui est surtout marrant c'est que les parents savent s'accoupler pour faire des momes, ca par contre, pas de problèmes ! mais dès qu'il s'agit d'assurer le role d'éducation, hop ! c'est dans l'éduc nationale que l'on refout tout ca, en gros, faites des gosses, l'état s'occupe du reste....comme d'hab, la france reste un pays d'assistés.

  • Lecteur 20 Minutes

    Il est très intéressant de constater quotidiennement que ceux qui réclament plus de fermeté, plus d'autorité dans les écoles sont ceux qui ne savent pas tenir leurs enfants dans les lieux publics.
    L'echec des élèves est sutout l'échec de cette société qui méprise de plus en plus ses travailleurs et ses citoyens au point de les fliquer et cela au nom de la sécurité.Les Français acceptent n'importe quoi.Ici,un vrai débat pourrait s'installer.

  • Lecteur 20 Minutes

    il va apprendre le français rapidement , ça dérrange personne

  • Lecteur 20 Minutes

    une petite pensée pour les profs qui se retrouvent avec des classes dont les 3/4 ne parlent pas un mot de français et qui ne peuvent même pas se plaindre....

  • Lecteur 20 Minutes

    Quand je vois que 55% des personnes ne souhaitent pas instauré de règlement vestimentaire particulier , cela me fait doucvement rigoler car quand vous voyez les jeunes sortir des collèges, Lycées et même écoles ils sont tous habillés,copier collera et on distingue bien la différence de classe sociale !!! aucune originalité.D
    onc oui au tenue vestimentaite cela ferais moins d'envieux

  • Chargement en cours…

Retourner à l’article