Une syndicaliste d'Areva soupçonnée d'avoir inventé son agression

— 

Une syndicaliste d'Areva, qui avait déclaré avoir été attaquée en décembre à son domicile d'Auffargis (Yvelines), a été placée en garde à vue mercredi, les enquêteurs la soupçonnant d'avoir inventé son agression, a-t-on appris de sources proches du dossier.
Une syndicaliste d'Areva, qui avait déclaré avoir été attaquée en décembre à son domicile d'Auffargis (Yvelines), a été placée en garde à vue mercredi, les enquêteurs la soupçonnant d'avoir inventé son agression, a-t-on appris de sources proches du dossier. — John Macdougall afp.com

Retourner à l’article