"J’ai compris tout de suite que c’était maintenant ou jamais"

— 

La jeune Autrichienne Natascha Kampusch, apparaissant souriante, forte et fragile à la fois, a indiqué avoir constamment pensé à la fuite durant sa captivité mercredi dans ses premières interviews depuis son évasion fin août.
La jeune Autrichienne Natascha Kampusch, apparaissant souriante, forte et fragile à la fois, a indiqué avoir constamment pensé à la fuite durant sa captivité mercredi dans ses premières interviews depuis son évasion fin août. — AFP

Retourner à l’article