Echanger davantage sur l'islamisme radical, l'ultra-gauche et les mafias, selon Valls

— 
Les 190 pays membres de l'organisation Interpol doivent "approfondir les échanges d'information et leurs connaissances dans les domaines de l'islamisme radical, de l'ultra-gauche et dans la lutte contre les mafias", a estimé lundi le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls.
Les 190 pays membres de l'organisation Interpol doivent "approfondir les échanges d'information et leurs connaissances dans les domaines de l'islamisme radical, de l'ultra-gauche et dans la lutte contre les mafias", a estimé lundi le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls. — Gabriel Bouys afp.com

Retourner à l’article