Les Cocotte-minutes chinoises de Seb font bouillir les employés

— 

Le groupe français d'électroménager Seb, qui ferme des sites de production en France, mise sur la Chine avec la prise de contrôle du numéro un chinois d'articles de cuisine Supor, espérant profiter d'un marché local en forte croissance et de faibles coûts de production.
Le groupe français d'électroménager Seb, qui ferme des sites de production en France, mise sur la Chine avec la prise de contrôle du numéro un chinois d'articles de cuisine Supor, espérant profiter d'un marché local en forte croissance et de faibles coûts de production. — Jean-Christophe Verhaegen AFP

Retourner à l’article