Les Sages planchent sur la "bonne moralité" des magistrats

— 

Le Conseil constitutionnel, qui a récemment renvoyé le législateur à sa copie concernant le harcèlement sexuel, en fera-t-il autant pour la "bonne moralité" exigée des magistrats? La question sera posée mardi par le biais d'une "QPC".
Le Conseil constitutionnel, qui a récemment renvoyé le législateur à sa copie concernant le harcèlement sexuel, en fera-t-il autant pour la "bonne moralité" exigée des magistrats? La question sera posée mardi par le biais d'une "QPC". — Thomas Samson afp.com

Retourner à l’article