Intervention des pompiers pour un violent incendie à Choisy — BSPP/ B.Vega

FEU

VIDEO. Violent incendie à Choisy-le-Roi: Trois pompiers blessés et 250 personnes en attente de relogement

Un pompier a été transporté dans un état grave à l'hôpital après avoir perdu connaissance au début de l'opération. Deux autres soldats du feu ont été légèrement brûlés...

C’est un vaste incendie qui a mobilisé pendant près de 10 heures ce mercredi quelque 120 sapeurs-pompiers et 57 engins à Choisy-le-Roi, dans le Val-de-Marne. Le feu s’est déclaré peu après 4 heures du matin dans un box fermé du parking sous-terrain sur la place François-Mitterrand, près de la gare RER, avant de rapidement se propager. Un second foyer distinct et un troisième lié à la propagation de l’incendie ont été identifiés au petit matin. Si les deux départs de feu intriguent et laissent envisager la piste criminelle, « il est encore bien trop tôt pour tirer des conclusions sur les origines du feu », précise un porte-parole des sapeurs-pompiers à 20 Minutes.

>> A lire aussi : Confrontés à des difficultés de recrutement, les sapeurs-pompiers tirent la sonnette d'alarme

Trois pompiers blessés

La configuration des lieux - le parking de 2.000 m2 s’étend sur deux niveaux - a rendu particulièrement difficile le travail des pompiers. A certains endroits, le feu dépassait les 600 degrés. « Il y a un risque d’effondrement de la dalle à cause de la chaleur et les fumées noires très épaisses et toxiques ont compliqué notre progression », poursuit le porte-parole. Au total, ce sont près de 200 voitures qui sont parties en cendre.

Un pompier, engagé « dans la phase d’attaque », c’est-à-dire dans les premières minutes de l’intervention, a été évacué en urgence après avoir été pris d’un violent malaise. Il a été retrouvé inconscient pour une raison encore inconnue et transporté en urgence à l’hôpital. Deux autres soldats du feu ont été légèrement blessés, l’un brûlé au bras et le second au dos.

Incendie à Choisy - BSPP/ B.Vega

Evacuation et relogement des habitants

En début de matinée, les quelque 250 habitants de la résidence située juste au-dessus du parking ont été évacués notamment en raison des fumées qui se propageaient dans les cages d’escalier. Si le feu a été éteint vers 14h30, ils ne pourront regagner leurs appartements ce soir, a appris 20 Minutes auprès de la mairie, notamment en raison de la fragilisation de la dalle. « Un premier avis d’expert, mandaté par la préfecture fait état de problème structurel, précise le cabinet de l’édile. D’autres experts seront dépêchés mais en attendant nous ne pouvons prendre aucun risque. »

Dans un premier temps, les services municipaux et la Croix Rouge ont mis à disposition des habitants un gymnase. « On cherche d’autres solutions d’hébergement avec des bailleurs sociaux ou des résidences sociales, à Choisy ou dans les environs, si la solution devait s’éterniser », poursuit la mairie tout en assurant qu’il est trop tôt pour savoir combien de temps durera la réhabilitation de la dalle.

À la une