A Naples, pour une balade monumentale

- ©2008 20 minutes

— 

C'est un peu nos journées du patrimoine à la sauce napolitaine. Chaque année, la capitale du Mezzogiorno organise le Mai des monuments. Pendant tout le mois, le week-end, la plupart des sites et des monuments sont gratuits.

Pour un premier contact avec la ville, dirigez-vous vers le quartier du Spaccanapoli, littéralement « fend-Naples », qui correspond à l'antique ville gréco-romaine. Tout au long d'une succession de ruelles, vous croiserez un nombre impressionnant de monuments : palais Renaissance, cloîtres et chapelles baroques, églises gothiques... Impossible de manquer la chiesa del Gesù Nuovo avec sa façade Renaissance à pointes de diamant.

Mais si vous voulez sentir battre le coeur de Naples, c'est plutôt dans les quartiers « espagnols » qu'il faudra aller. Ici, pas de monuments importants, mais des rues et des cours d'immeubles typiques avec leurs linges accrochés aux balcons, des vendeurs ambulants, des étalages de petites échoppes débordants sur la rue, et une circulation intense. Une ville turbulente à l'image du Vésuve, placé en toile de fond. Et pour finir la journée à l'italienne, la via Toledo ou via Roma est incontournable. De la piazza Dante aux abords du palais royal, c'est la vitrine commerçante de Naples et le lieu privilégié des Napolitains.

La rédaction du