Le Grand-Bornand en fait tout un fromage

La rédaction - ©2008 20 minutes

— 

Dans une des vallées les plus ouvertes et les plus ensoleillées des Aravis, voici un village typique avec son clocher à bulbe. Alors que la station de ski haut-savoyarde du Grand-Bornand s'est développée au Chinaillon, sur les hauteurs, le village ancien est, lui, resté semblable à ce qu'il a toujours été, ou presque... une bourgade où il y a quasiment autant de vaches que d'habitants ! Des vaches dont le lait sert, bien sûr, à fabriquer le reblochon. Pour vous mettre l'eau à la bouche, une dizaine de producteurs vous ouvrent les portes de leurs exploitations (visites le jeudi après-midi, renseignements à l'office de tourisme au 04 50 09 60 09). Ne manquez pas non plus le marché au reblochon du mercredi matin. Depuis plus de deux siècles, c'est le lieu de rencontre entre producteurs et négociants, lorsque le fromage quitte la ferme pour la cave d'affinage.

Côté pistes, le domaine skiable s'étend autour du mont Lachat (2 100 m) avec un beau panorama sur les Aravis à l'arrivée du télésiège. Les familles y trouveront leur compte, notamment sur la piste bleue de la Duche, qui traverse une petite vallée et croise des typiques chalets d'alpage et une source miraculeuse, lieu de pèlerinage des habitants du cru. Les adeptes du ski de fond se régaleront dans la superbe vallée du Bouchet. Enfin, un petit tour s'impose à la Maison du patrimoine, où rien ne semble avoir bougé depuis le milieu du XIXe, et qui célèbre cet hiver les 100 ans du ski.

Guide du Routard