Une vente pour la Beaune cause

S. Leblanc - ©2007 20 minutes

— 

Sur la route des vins de Bourgogne, entre Dijon et Mâcon, la ville de Beaune déploie son charme médiéval avec ses remparts, son vieux marché, ses places bordées de cafés, et ses hospices aux toits vernissés. En pénétrant dans la cour d'honneur de ces derniers, le rayonnement séculaire des grands crus saute aux yeux. Et au palais de ceux qui ont la chance d'en déguster.

Nicolas Rolin, le chancelier fondateur des hospices de Beaune, en 1443, avait eu la bonne idée de doter l'hôpital de vignes afin d'assurer ses revenus. Les vins - vendangés cet automne - issus de ce vignoble de 61 hectares sont vendus au cours d'enchères, depuis peu ouvertes à tous, donnant lieu à l'une des plus grandes ventes caritatives au monde, toujours au bénéfice de l'hôpital de Beaune. C'est dans les rues l'occasion d'une foule d'animations, d'attractions et de dégustations, jusque dans les villages alentour. Les célébrités affluent (Sonia Rolland et Richard Berry sont les présidents de cette édition), tandis que les viticulteurs ouvrent leurs caves et font sauter les bouchons.