Les gueules noires font leur cinéma

©2006 20 minutes

— 

Descendre au fond de la mine. Traverser les galeries souterraines. Entendre le vrombissement des machines creusant la roche, les sonneries d'alerte, les paroles des gueules noires... C'est ce que chacun peut désormais expérimenter. En Moselle, le musée du Carreau Wendel vient en effet d'aménager en surface une mine grandeur nature. Un ascenseur simule la descente à moins 1 200 m et trois plateures (galeries horizontales) ont été reconstituées.

Depuis fin octobre, le site de Petite Rosselle fait revivre une activité minière disparue. C'est en 2004 que fermait le dernier puits d'extraction du charbon de Lorraine, La Houve, près de Creutzwald. Juste avant, en collaboration avec les Charbonnages de France, un film en 3 D avait été tourné sur les chantiers de fond. Unique, le voici projeté dans les galeries de la mine virtuelle, conçue sur le Carreau Wendel. Du coup, on s'y croirait. Dans ce décor, on découvre aussi, grandeur nature, la technologie qui soutenait les toits, abattait le charbon, envoyait de l'air, pompait de l'eau. Impressionnant ! Des espaces pédagogiques informent sur les puits, les métiers ou le sous-sol de la région. Autre attraction inédite : La très étrange affaire du Carreau Wendel, une pièce de théâtre interactive. Ramené au xixe siècle, le public doit résoudre une énigme guidé par la police scientifique, incarnée par des comédiens. L'enquête mène aux bâtiments conservés sur le site minier de Petite Rosselle, de la « salle des pendus » (vestiaire) aux salles d'équipement. Une plongée dans le quotidien des gueules noires de Lorraine.


Maya Blanc

Entrée de 3 e. à 7 e. Ouvert de 10 h à 18 h tlj sauf le lundi. Rens. : 03 87 87 08 54 ou sur www.la-mine.fr