20 Minutes : Actualités et infos en direct
HISTOIREUne possible fosse de la Seconde Guerre mondiale repérée en Corrèze

Corrèze : Une possible fosse de la Seconde Guerre mondiale repérée

HISTOIRELa préfecture de Corrèze indique qu’une possible « fosse » a été repérée suite à la campagne d’analyse des sols pour rechercher les dépouilles de soldats allemands fusillés par la Résistance en 1944
Une possible « fosse » aurait été repérée à Meymac (Corrèze) suite à la recherche de dépouilles de soldats allemands fusillés en 1944.
Une possible « fosse » aurait été repérée à Meymac (Corrèze) suite à la recherche de dépouilles de soldats allemands fusillés en 1944.  - AFP / AFP
Lucas Gheddab avec AFP

Lucas Gheddab avec AFP

La préfecture du département de Corrèze annonce qu’une possible « fosse » a été repérée suite à la campagne d’analyse des sols par géoradar menée fin juin à Meymac. Cette dernière a été initiée dans le cadre de la recherche des dépouilles de soldats allemands fusillés par la Résistance en 1944.

Dans un communiqué publié ce mercredi, les autorités annoncent que les résultats de cette campagne d’analyse des sols semblent probants. Une modification de la densité du sol sur une zone rectangulaire de 45 mètres de long sur 10 mètres de large pouvant correspondre à une fosse a été constatée sur l’un des deux sites concernés.

La préfecture ajoute que des fouilles sont désormais nécessaires pour vérifier si cette zone comporte ou non les dépouilles recherchées et devraient être réalisées au cours de la deuxième quinzaine du mois d’août. Elles seront supervisées par des archéologues et spécialistes mandatés par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), avec le soutien technique de l’organisme allemand VDK, en charge de l’entretien des tombes de guerre allemandes.

Selon le témoignage d’Edmond Réveil, 98 ans, 46 soldats allemands et une Française soupçonnée de collaboration auraient été exécutés sur une colline boisée de Meymac le 12 juin 1944.

En 1967, de premières fouilles avaient déjà eu lieu dans le plus grand secret, avec pour objectif de retrouver les corps de ces soldats de la Wehrmacht ayant été faits prisonniers par la Résistance en Corrèze les 7 et 8 juin 1944 avant d’être exécutés peu après les massacres commis par la Division SS Das Reich à Tulle le 9 juin, et à Oradour-sur Glane (Haute-Vienne) le 10 juin.

Ces fouilles avaient permis d’exhumer onze corps. L’ancien résistant Edmond Réveil ainsi qu’un autre témoin ayant assisté aux fouilles effectuées en 1967 ont indiqué la zone dans laquelle s’effectuent les nouvelles recherches.

Sujets liés