Le festival Croq'Anime mixe les films de pros et d'amateurs

— 

Tram de Michaela Pavlatova.
Tram de Michaela Pavlatova. —

On peut être court dans la forme et généreux dans le fond. Le festival Croq'Anime, à Paris, propose le meilleur des courts métrages d'animation de l'année écoulée. « C'est un travail de patience et de passionnés, explique Sylvie Dimet, directrice du festival. Pour réaliser dix minutes de film, on peut mettre jusqu'à quatre ans ! »

Une soirée pour adultes
Croq'Anime propose des séances thématiques. L'une s'adresse à la jeunesse, mais la soirée de vendredi est réservée aux adultes, vendredi soir. On y verra notamment Tram de la Tchèque Michaela Pavlatova, qui a raflé le Cristal d'or au dernier festival d'Annecy. Soit les fantasmes érotiques d'une conductrice de tram vis-à-vis de ses passagers. Parmi la centaine d'œuvres montrées, des travaux d'étudiants ou d'amateurs. « On peut dénicher des petites perles, même dans les réalisations de débutants », insiste Sylvie Dimet. Mais le parrain de la 5e édition, à qui une carte blanche est offerte ce jeudi soir, est loin d'être un inconnu : Pierre Coffin a vu son premier long métrage sortir en salle en 2010. C'était Moi, moche et méchant. Mais lui est sympa.J.  M.