Une nouvelle locomotive en ville

Alexia Ighirri

— 

Très attendu, l'Apple Store devrait ouvrir en septembre.
Très attendu, l'Apple Store devrait ouvrir en septembre. —

C'est désormais officiel ! La fameuse pomme croquée déposée lundi sur le drapé noir devant le centre commercial de l'Aubette, source de multiples spéculations depuis des mois, ne laisse plus aucun doute : il s'agit bel et bien d'un Apple Store.

Accueillir des visiteurs d'outre-Rhin
Une nouvelle qui enchante les Strasbourgeois, manifestant leur enthousiasme sur les réseaux sociaux, et surtout Pierre Bardet, directeur général des Vitrines de Strasbourg : « J'attendais cela avec impatience. C'est très bien pour le centre-ville ! L'Apple Store est une locomotive innovante. »
Avec l'installation du géant américain sur la place Kléber, le dirigeant espère que Strasbourg et ses commerces attireront de nouveaux visiteurs.
Non pas que le centre-ville manque d'affluence en temps normal, « mais on passe à la vitesse supérieure. La présence de cette boutique va attirer les amateurs de nouvelles technologies et de la marque, habitant assez loin », estime Pierre Bardet. Le directeur général attend notamment la venue d'Allemands puisque, selon lui, « il n'y a pas d'Apple Store dans un rayon de 150 à 200 km autour de Strasbourg en France ou outre-Rhin. »
Les boutiques sont effectivement rares en Province. L'enseigne ouvrira ses portes à Strasbourg dans le même laps de temps que celle Dijon. Reste à savoir quand... Selon une source proche du dossier, cela se fera dans le courant du mois de septembre.

Les enseignes BeMac anticipent l'ouverture
Quid des trois enseignes BeMac à Strasbourg, ces revendeurs agréés Apple Premium Reseller qui exercent depuis près de 13 ans dans le monde des produits Apple ? « On a anticipé l'ouverture de l'Apple Store. On s'est organisé en fonction de cela », assure Barbara Salerno-Lefèvre. La responsable de la communication chez Bemac reconnaît tout de même que la présence du géant américain risque « de causer un peu de tort. Mais nos magasins vont désormais plus s'axer vers les professionnels. »