Contrat rempli pour les Martinero-grenoblois

Frédéric Sougey

— 

Le coach a conduit son équipe en N1.
Le coach a conduit son équipe en N1. —

L'objectif avait été clairement défini dès l'entame de la saison : le Grenoble Saint-Martin-d'Hères-GUC ne souhaitait pas s'éterniser en Nationale 2. Johan Chabert et ses coéquipiers ont largement rempli leur contrat en restant invaincus jusqu'à fin février pour finalement présenter un bilan – le meilleur de la N2 toutes poules confondues – de 21 victoires en 26 journées pour 2 nuls et 3 défaites.

Le recrutement attendra
Un parcours flatteur sur le papier, pourtant qualifié de « laborieux » par l'entraîneur Jasmin Djukanovic. « On a eu plus de mal que ce que l'on pourrait penser. La préparation a été difficile, l'assiduité aux entraînements n'a pas toujours été possible et l'effectif était réduit. Dès qu'on a eu quelques blessés, il a fallu jongler et c'est devenu très compliqué. » Des soucis d'effectif qui ont même conduit Djukanovic à rentrer sur le parquet lors de quelques rencontres !
C'est donc non sans encombres que les handballeurs retrouvent la Nationale 1, un an après l'avoir quittée. « Le maintien sera notre unique ambition lors de la première année avant d'éventuellement viser plus haut, précise Djukanovic. Il faudra certainement renforcer l'équipe pour cela mais, pour l'instant, nous préférons prendre notre temps. Et il faudra bien sûr avoir le budget pour pouvoir recruter… »
Habitué à faire l'ascenseur entre N1 et N2 depuis quelques saisons, le GSMH-Guc souhaite cette fois-ci s'y inscrire dans la durée.

Sa dernière saison

Jasmin Djukanovic ne sera plus l'entraîneur du GSMH-Guc la saison prochaine. Le technicien franco-bosnien reste toutefois au club en tant que manager-recruteur. C'est Thierry Cointy, d'Aix-les-Bains, qui prendra sa place sur le banc martinérois.