Grebennikov, déçu mais pas abattu

— 

Défaite par les États-Unis (1-3), dimanche à Lyon, la France a manqué la passe de trois. Vainqueur plus tôt dans le week-end de la Corée du Sud et de l'Italie (3-1 à chaque fois), elle reste toutefois en tête de son groupe en Ligue Mondiale, à égalité avec les USA. « Je suis déçu, car je pensais vraiment qu'on allait remporter trois victoires et nous rendre en Corée [pour la 3e journée, du 22 au 24 juin] plus sereinement », regrette Jenia Grebennikov. Le libero rennais, l'un des meilleurs Tricolores face aux « States », voit en tout cas plus loin que le voyage en Asie. « En septembre, il faudra nous qualifier pour l'Euro. Cela nous tient à cœur de bien performer en Ligue Mondiale. »j. g.