« yann m'vila, c'est monsieur propre »

propos recueillis par jeremy goujon

— 

Pendant que les Bleus affronteront la Suède ce soir à Kiev, le clip de Makassy avoisinera les 50 000 vues sur YouTube.
Pendant que les Bleus affronteront la Suède ce soir à Kiev, le clip de Makassy avoisinera les 50 000 vues sur YouTube. —

Il rêvait de devenir footballeur professionnel, mais une vilaine blessure à l'adducteur droit l'a brisé net, alors qu'il évoluait en CFA à l'AS Vitré. Le Rennais Makassy (28 ans) s'est depuis reconverti en chanteur « éclectique », mêlant slams et musiques actuelles.

Pourquoi avoir réalisé ce morceau ?
D'abord parce que je viens du milieu du foot, ensuite parce que je soutiens l'équipe de France - je suis Français - et enfin à cause de propos assez faciles tenus pendant les dernières campagnes électorales. On a trop mis en exergue les différences et les origines des gens. Mon but final, c'était de dire : « On a un devoir de vivre ensemble ». Le refrain reprend l'expression « black-blanc-beur », car nous sommes la seule nation à l'Euro à avoir réussi ce métissage.
Dans le clip, vous avez le maillot de Yann M'Vila. Est-il un de vos amis ?
Oui, je le considère même comme un frère. Comme moi, il est d'origine congolaise. Je l'ai connu par l'intermédiaire de Lhadji Badiane [ancien attaquant du Stade Rennais], et on a très vite sympathisé. Il est toujours là à mes concerts, et quand je lui demande pourquoi, il me répond : « J'aime trop ce que tu fais ». Porter son maillot, c'était une façon de lui rendre hommage.
Avez-vous eu peur lorsqu'il s'est blessé en match de préparation ?
« Peur », ce n'est pas le mot. Yann, je l'appelle « Le soldat M'Vila », c'est-à-dire qu'il est incassable. Contre la Serbie, je me suis donc dit que c'était juste un coup. Mais quand je l'ai vu pleurer, j'ai pensé que c'était fini. Ça sentait très mauvais, mais dans la soirée, il m'a rassuré. Le public français s'est rendu compte à quel point il était important. Il lui a dit : « Rétablis-toi bien », car il ne voulait pas voir Alou Diarra débuter l'Euro (rires). La confiance de Laurent Blanc est légitime, quand on veut jouer au sol. Yann, c'est Monsieur Propre.

quentin rouger prêté un an à guingamp (ligue 2)

Le jeune milieu offensif du Stade Rennais (21 ans), passé pro en 2011 mais qui n'a jamais joué sous les ordres de Frédéric Antonetti, évoluera dans les Côtes-d'Armor en 2012-2013. Le gaucher va donc revêtir une autre tunique rouge et noire, en espérant convaincre son néo-coach Jocelyn Gourvennec.