Le nouveau visage du GF38 commence à se préciser

Frédéric Sougey

— 

Un avenir incertain pour Chergui.
Un avenir incertain pour Chergui. —

Une première ébauche de l'effectif qui foulera les terrains de la Poterne lors de la reprise, fixée le 10 juillet prochain, commence à se dessiner. Si « personne n'a encore officiellement apposé sa signature en bas d'un contrat », dixit Olivier Saragaglia, quelques joueurs ont donné un accord de principe. Daniel Jaccard (Lyon-Duchère) remplacera ainsi Brice Maubleu dans les buts isérois alors que Julien Baudet (entraîneur de Seyssinet), Julien Deletraz (Rodez) et Yaya Diané (Alfortville) devraient s'engager. Pour le reste, le coach alpin cherche « au moins deux joueurs offensifs supplémentaires, plus de quoi remplacer ceux qui ne poursuivront pas l'aventure avec nous ».

Chergui sur le départ ?
Parmi ces derniers, le cas du défenseur Tristan Lahaye devrait se régler « dans la semaine ». Pour Manu Perez et Abdellah Zoubir, demandés sur le marché, la situation est plus floue. Pour ce dernier notamment, les négociations avec l'ASSE se sont compliquées. Enfin, les discussions avec Chergui se poursuivent, mais Saragaglia se montre pessimiste sur les chances de revoir l'attaquant sous le maillot isérois : « On attend, mais, pour moi, il est de moins en moins là. »
Vu la pile de CV qui s'amoncelle sur le bureau du staff et les nombreux coups de fil d'agents et de joueurs reçus, Grenoble ne devrait toutefois pas manquer de pistes pour le remplacer et boucler son recrutement. L'objectif du coach reste d'avoir tous ses joueurs à sa disposition dès la rentrée.

Et la réserve ?

Le nom de l'entraîneur de l'équipe réserve du GF38, qui évoluera en Honneur régional (HR), sera connu lundi ou mardi. Grenoble a trouvé 3 joueurs libres et pourra engager 6 joueurs mutés. Le reste de l'effectif sera complété avec des anciens U19.