Un groupe pour les écologistes à l'Assemblée

— 

Ils en rêvaient depuis longtemps. Après le Parlement européen et le Sénat, les écologistes vont pouvoir constituer un groupe au Palais-Bourbon. Il leur fallait au moins 15 députés. « C'est la naissance du premier groupe écologiste à l'Assemblée nationale », s'est félicitée Cécile Duflot au siège d'Europe Ecologie-Les Verts. La ministre du Logement et secrétaire nationale du parti a d'ailleurs annoncé qu'il y aurait « peut-être vingt » députés, grâce à l'appui de plusieurs régionalistes, notamment en Bretagne. « Je suis émue, car c'est la première fois depuis des dizaines d'années qu'un nouveau groupe naît à l'Assemblée nationale. C'est un événement politique », a-t-elle poursuivi, assurant que ce groupe « sera un des pivots de la majorité présidentielle ». De son côté, le numéro 2 d'EELV, Jean-Vincent Placé, s'est dit « satisfait des résultats, qui font des écologistes la troisième force politique ». Il a par ailleurs appelé le PS à « faire attention » avec « tellement de pouvoir entre les mains ».William Molinié