Loïc Lambert peut quitter le Stade Rennais avec « le cœur plus léger »

— 

C'est sur un joli doublé que l'ancien milieu de terrain du SRFC (1993-1998), reconverti entraîneur, a tiré sa révérence le week-end dernier. Avec l'équipe C du club, le technicien a non seulement connu les joies d'une remontée (en DSE), mais également d'une victoire en Coupe. En l'occurrence, celle du District d'Ille-et-Vilaine (connue sous le nom de Maxime-Portier), aux dépens de la réserve de l'US Saint-Malo (0-0, 4-3 tab). « Ça permet de partir avec le cœur plus léger », déclarait l'intéressé lundi soir, juste avant de dire au revoir à tous ceux ayant collaboré avec lui, ces cinq dernières années. Ayant pris le relais de Michel Beaulieu à la tête de la section amateurs rennaise (2007), Lambert n'aura pas toujours eu la partie facile du côté de la Piverdière. « Le travail consiste très souvent en du bricolage. Il n'y a pas d'osmose, car nous ne sommes pas identifiés au sein du club », nous avait-il ainsi avoué en février 2010. Son récent « choix de vie » doit désormais le mener vers un nouveau projet professionnel. Un sujet sur lequel il reste pour l'instant silencieux...j. g.